Première réunion des commissions : les jeunes filles prennent les commandes

En juin dernier, la communauté Rêv’Elles se réunissait pour la première fois et lançait le concept de commissions. Toutes les jeunes filles ayant un jour suivi un programme Rêv’Elles peuvent, si elles souhaitent s’investir dans la vie de l’association, se choisir une mission pour l’année à venir. Les 26 et 27 octobre derniers, ces commissions se mettaient en marche.

Un travail de pro
Premier principe évoqué lors de la réunion : les commissions seront gérées comme des entreprises. Les jeunes filles travaillent en équipe avec des missions définies, des objectifs, des rendez-vous réguliers. Elles se familiarisent ainsi avec le travail en mode projet. Elles seront également amenées à collaborer avec des contributeurs, des prestataires, des rôles modèles et pourront ainsi élargir leur réseau.

Un terrain d’expérimentation

En s’inscrivant dans des projets concrets, les jeunes filles se créent une expérience qu’elles pourront valoriser dans leur vie professionnelle à venir. Ces projets quels sont-ils ? Les ambassadrices ont pour mission de représenter Rêv’Elles auprès d’autres jeunes filles, dans leurs établissements scolaires ou lors de salons par exemple. Pour cela elles doivent développer des supports de communication et travailler leur pitch. La commission communication est en charge de l’animation des réseaux sociaux et de la rédaction des articles du blog de Rêv’Elles. Elles ont donc été initiées au media planning et à la rédaction web (elles étaient déjà très au point sur les réseaux sociaux !). Enfin, la commission événementiel participe activement à l’organisation des événements de l’association depuis leur conception, jusqu’à leur réalisation.

Exercer son pouvoir d’agir

Toutes celles qui œuvrent aujourd’hui dans ces commissions s’y sont inscrites par choix. Quand on leur demande la raison de ce choix elles disent vouloir « développer l’association pour permettre à d’autres d’en profiter », « s’essayer à de nouvelles activités », « retrouver les autres participantes ». Ces projets représentent pour elles un terrain d’expression. Elles participent activement aux prises de décisions concernant par exemple les sujets des Café Rêv’Elles ou des articles du blog. Nous partons de leurs envies et de leurs besoins pour définir le cadre de nos actions.

One Comment
  1. […] : – Co-animer avec la chargée des partenariats et de la communication les rencontres avec les 3 commissions ; – Être en soutien des jeunes filles dans la réalisation de leurs missions et leur transmettre […]

Comments are closed.

En relation